L’entretien professionnel, kezako ?

Tous les 2 ans, l’entretien professionnel est un rendez-vous obligatoire entre le salarié et l’employeur. Il est destiné à envisager les perspectives d’évolution professionnelle du salarié et les formations qui peuvent y contribuer.
L’entretien professionnel ne doit pas être confondu avec l’entretien annuel qui consiste à évaluer le travail du salarié.

⚖️ Une obligation légale

D’après l’article L6315-1 du code du travail, « A l’occasion de son embauche, le salarié est informé qu’il bénéficie tous les deux ans d’un entretien professionnel avec son employeur consacré à ses perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualifications et d’emploi ».
Si l’employeur ne tient pas son engagement, et en fonction du nombre d’employés dans l’entreprise, l’employeur pourra être sanctionné et donc verser la somme de 3000€ sur le CPF de l’employé concerné.

🧐 L’entretien professionnel, pour qui ?

Tout type de salarié est concerné par l’entretien et ce quelque soit son contrat ou son temps de travail. En parallèle, toute entreprise et secteur d’activité sont dans l’obligation d’effectuer cet entretien auprès de leurs salariés.
Les salariés en alternance ne sont pas une exception même malgré leur statut de travailleur différent tout au long de leur formation.

🤔 L’entretien professionnel, pour quoi ?

L’entretien professionnel a pour but d’identifier les formations qui pourraient correspondre aux besoins des salariés afin de répondre à leurs perspectives d’avenir professionnel.
Ainsi, l’entretien doit aborder le sujet du CPF et donc de possibilités de financement de la part de l’employeur dans la formation choisie.
Le contenu de cet entretien est décidé préalablement par convention ou accord. En l’absence de ces deux derniers, l’employeur définit le contenu de l’entretien en fonction des orientations stratégiques de l’entreprise. Cependant, l’employeur doit impérativement informer le salarié sur la validation des acquis de l’expérience professionnelle (VAE).

⏱L’entretien professionnel, où et quand ?

Comme indiqué dans l’article L6315-1 du code du travail, l’entretien professionnel doit :

  • Avoir lieu tous les 2 ans;
  • Se situer sur le lieu de travail;
  • Être rémunéré en tant que temps de travail effectif.


En fonction d’une décision au sein de l’entreprise ou d’une application d’un accord collectif, l’employeur a le droit de changer de périodicité ou de mode d’application.

À la suite d’un congé, l’entretien professionnel doit être systématiquement proposé à tout salarié qui reprend son activité. On retrouve par exemple parmi les congés concernés : le congé de maternité ou encore le congé sabbatique. Le salarié a aussi la possibilité de demander que l’entretien ait lieu avant la date de reprise dans l’entreprise.

Enfin, tous les 6 ans, l’entretien professionnel doit faire un état des lieux récapitulatif de l’évolution professionnelle du salarié. Ce récapitulatif permet de vérifier que le salarié a bien été bénéficiaire de ses entretiens obligatoires. Pour preuve de ceci, un compte-rendu est rédigé et une copie est remise au salarié.

Vous souhaitez un moyen facile de gérer les compétences de vos employés ? Vous ne voulez plus perdre de temps à chercher des formations correspondant à vos exigences ? Ce logiciel cartographie les compétences de vos salariés pour vous : https://firmain.fr

Author avatar
L'équipe Firmain

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.